L’origine régionale et départementale des soldats tués pendant la campagne de France (10 mai – 25 juin 1940)

Si l'on s'intéresse à l'origine régionale (selon les régions actuelles) ou départementale des 49 443 soldats décédés pendant la campagne de France et nés en France et dans nos actuels départements d'Outre-Mer (soit 84,1% des soldats tués) : 10,6 % sont nés dans les Hauts-de-France dont 4,5 % dans le Nord ; 2,9 % dans …

Lire la suite de L’origine régionale et départementale des soldats tués pendant la campagne de France (10 mai – 25 juin 1940)

Mourir en Belgique (10 mai – 25 juin 1940)

Dès mars 1940, les Allemands débattent du plan Von Mainsten qui consiste à attirer les forces vives alliées en Belgique et à les contourner par les Ardennes. Ce plan , choisi par Hitler contre l'avis de son Etat-major, va parfaitement fonctionner. Début mai 1940, les alliés savent qu’une offensive va se déclarer en Belgique entre …

Lire la suite de Mourir en Belgique (10 mai – 25 juin 1940)

L’origine géographique des soldats : la France et ses colonies dans la guerre

Les soldats nés en France constituent 79 % des décès de la campagne de France auxquels pourraient s'ajouter 5,1 % des combattants pour lesquels l’information est manquante ou incomplète. Près de 12,9 % sont nés dans les colonies françaises (ou les protectorats) et 2,8 % sont nés ailleurs en Europe.  Tableau 1 - Origine géographique des soldats tués lors …

Lire la suite de L’origine géographique des soldats : la France et ses colonies dans la guerre

Les régions et départements de décès des soldats durant la campagne de France

La campagne de France est très circonscrite spatialement, 45,6% des décès ont lieu dans la région des Hauts-de-France qui concentre les combats les plus violents (Nord et Somme). Carte 1 - Départements de décès des soldats en 1940 L'autre région qui concentre les pertes et le Grand-Est, une région de combats intenses et continuels jusqu'au …

Lire la suite de Les régions et départements de décès des soldats durant la campagne de France

Les pertes de la campagne de France

La base Mémoire des Hommes livre de précieux renseignements sur les pertes de l'armée française lors de la campagne de France. Même si elle est sûrement incomplète, il s'agit de l'outil le plus développé pour travailler sur ce sujet. Graphique 1- L'évolution journalière des décès du 1er mai au 26 juin 1940 L’analyse des décès …

Lire la suite de Les pertes de la campagne de France

Chronologie des combats et des pertes

La carte ci-dessus montre l'intensité des combats de la campagne de France. De la Belgique et la Hollande, au cœur de la France, une grande vague submerge l'armée française en 45 jours, laquelle pourtant ne baisse pas les bras. Au total, 57 202 soldats tombés au combat entre le 10 mai et le 25 juin …

Lire la suite de Chronologie des combats et des pertes

Les positions au début de la campagne de France

Cette guerre confronte deux visions du combat, l’une défensive, méthodique et lente, l’autre risquée mais laissant place au mouvement. Son déroulé résulte aussi de choix stratégique défavorables au camp allié. Jamais dans le haut commandement allié, une attaque par Sedan n'a été envisagée. L’attaque par la Belgique a toujours été l’hypothèse jugée la plus probable. …

Lire la suite de Les positions au début de la campagne de France

Cartographie chronologique des combats (10 mai – 25 juin 1940)

Beaucoup de choses ont été écrites sur les 45 jours qui s'écoulent entre l’invasion allemande de la Belgique et l’encerclement des armées du nord par les chars de Guderian puis à la perte du Nord et à l’armistice. Notre objectif est de retracer les combats de soldats oubliés à travers des cartes et des chiffres. …

Lire la suite de Cartographie chronologique des combats (10 mai – 25 juin 1940)

À la Une

1940, une année noire : préambule

Le 1er janvier 1940, lorsque les Français fêtent le Nouvel An dans un contexte de « drôle de guerre », ils sont loin d’anticiper que 6 mois après leur destin aura basculé. La France sera occupée en partie, la République confisquée, et 67 000 soldats ainsi que des milliers de civils seront morts ou blessés. La carte suivante …

Lire la suite de 1940, une année noire : préambule