Chronologie détaillée et lieux de combats (5 – 11 juin 1940)

A partir du 5 juin, contenir l’ennemi le plus longtemps possible apparait comme la seule stratégie possible pour Weygand, qui prescrit une défense en hérisson afin d'isoler les blindés allemands. Derrière ces hérissons, ce qui reste de la cavalerie française sera chargé des contre-attaques. Carte 1 - La dynamique des combats durant la ligne Weygand …

Lire la suite de Chronologie détaillée et lieux de combats (5 – 11 juin 1940)

La semaine sanglante (5 juin – 11 juin 1940)

La défaite de Dunkerque et le rembarquement de 9 divisions britanniques, la capitulation de 22 divisions belges et de 8 divisions hollandaises, annoncent la fin des combats. Carte 1 - Lieux de décès des soldats (5 juin - 11 juin 1940) Le combat qui s'annonce est disproportionné, les Allemands, qui mettent toutes leurs forces désormais …

Lire la suite de La semaine sanglante (5 juin – 11 juin 1940)

L’origine géographique des soldats décédés (5 – 11 juin 1940)

L'étude de l'origine géographique des soldats décédés entre le 5 et le 11 juin 1940 diffère légèrement de celle du début de la campagne.Les changements sont liés au fait que les tirailleurs d'Afrique du nord représentent 5,5% des tués contre 11,6% à la période précédente. Ces régiments ont combattu de façon très active dans le …

Lire la suite de L’origine géographique des soldats décédés (5 – 11 juin 1940)

L’origine régionale et départementale des soldats tués (5 – 11 juin 1940)

Pour mettre en place une ligne de défense, Weygand est contraint de reconstituer des unités à partir de soldats originaires d'Auvergne-Rhône-Alpes qui défendaient à l'origine la frontière des Alpes ou des soldats venus d'Aquitaine. Les régiments des Hauts de France (997 tués), de Normandie (760 tués) ou de Bretagne (969 tués), décimés ou prisonniers, ne …

Lire la suite de L’origine régionale et départementale des soldats tués (5 – 11 juin 1940)

Les soldats normands dans la campagne de France (10 mai – 25 juin 1940)

Entre le 10 mai et le 25 juin 1940, 3 839 soldats nés en Normandie tombent au combat, soit 7,8 % de la totalité des décès recensés dans la base Mémoire des Hommes. Carte 1 - Lieux de décès des soldats normands (10 mai- 25 juin 1940) Durant la campagne de France, le département normand …

Lire la suite de Les soldats normands dans la campagne de France (10 mai – 25 juin 1940)

Les soldats aquitains dans la campagne de France (10 mai – 25 juin 1940)

Entre le 10 mai et le 25 juin 1940, 4 895 soldats originaires de la région Nouvelle-Aquitaine tombent au combat, soit 8,3 % des 49 443 soldats nés en France décédés lors de la campagne de France. Il s'agit de la troisième région française la plus touchée derrière Les-Hauts-de-France et l'Île-de-France. La Nouvelle-Aquitaine a donc …

Lire la suite de Les soldats aquitains dans la campagne de France (10 mai – 25 juin 1940)

Origine régionale et départementale des soldats (21 mai – 4 juin 1940)

Entre le 21 mai et le 4 juin 1940, les soldats français qui tombent au combat sont principalement originaires des régions des Hauts-de-France (19,3 %), d'Auvergne-Rhône-Alpes (10 %), d'Île-de-France de France (9,6 %), de Bretagne (9,6 %) et de la Nouvelle-Aquitaine (9,2 %). Carte 1 - Origine département des soldats décédés entre le 21 mai …

Lire la suite de Origine régionale et départementale des soldats (21 mai – 4 juin 1940)

L’origine régionale et départementale des soldats tués lors de l’offensive Allemande (10-20 mai 1940)

Si l'on s'intéresse à l'origine des soldats tués lors des dix premiers jours de la campagne de France, la région des Hauts-de-France est la plus touchée. 13,4 % des soldats tués durant cette première partie de la guerre sont originaires des Hauts-de-France. Les deux autres régions qui subissent d'importantes pertes sont la Normandie et la …

Lire la suite de L’origine régionale et départementale des soldats tués lors de l’offensive Allemande (10-20 mai 1940)

L’origine régionale et départementale des soldats tués pendant la campagne de France (10 mai – 25 juin 1940)

Si l'on s'intéresse à l'origine régionale (selon les régions actuelles) ou départementale des 49 443 soldats décédés pendant la campagne de France et nés en France et dans nos actuels départements d'Outre-Mer (soit 84,1% des soldats tués) : 10,6 % sont nés dans les Hauts-de-France dont 4,5 % dans le Nord ; 2,9 % dans …

Lire la suite de L’origine régionale et départementale des soldats tués pendant la campagne de France (10 mai – 25 juin 1940)

Résister à l’Est et à l’Ouest (21 mai – 4 juin 1940)

La bataille de Dunkerque ne doit pas occulter les nombreux combats qui ont lieu dans la Somme et les Ardennes où les Alliés cherchent à stabiliser le front et desserrer l'étau qui pèse au nord. Tableau 1 - Contenir l'ennemi (21 mai - 4 juin 1940) Contenir l’ennemiEffectifsPourcentagesSomme1 62011,1Ardennes1 3639,4Meuse5994,1Aisne4663,2Oise4453,1Marne3322,3Moselle2121,5Meurthe et Moselle690,5Alsace (Bas Rhin-Haut Rhin)640,4Normandie550,4Vosges150,1Belfort70Contenir …

Lire la suite de Résister à l’Est et à l’Ouest (21 mai – 4 juin 1940)